Avertir le modérateur

lundi, 02 mai 2011

EPL LAUSANNE ET LES DRONES

L'ECOLE POLYTECHNIQUE DE LAUSANNE LANCE DES DRONES GREES EN WIFI QUI PEUVENT RECREER DES RESEAUX DANS UNE ZONE SINISTREE OU LES COMMUNICATIONS ONT ETE DETRUITES !!!

08/04/2011

les drones de l’epfl pourront servir en cas de catastrophe

 

A l’Ecole polytechnique de Lausanne aussi, les projets liés à la robotique volante foisonnent. Des chercheurs ont présenté récemment SMAVNET, un système visant à faire voler ensemble une dizaine de robots en même temps, qui pourrait s’avérer utile dans un contexte de catastrophe. «En équipant chaque appareil d’une antenne wi-fi, on peut recréer un réseau dans une zone sinistrée où les communications ont été détruites, comme ce fut le cas à Fukushima, souligne le chercheur Adam Waptocz. En l’espace d’une demi-heure, les secouristes peuvent bénéficier du haut-débit et communiquer. » Sponsorisé par Armasuisse, l’Office fédéral des approvisionnements militaires, le système pourrait aussi être exploité par l’armée, ajoute-t-il.

Au sein du Laboratoire des systèmes intelligents de l’EPFL, bien d’autres projets sont en cours. Beaucoup sont tournés vers une application humanitaire, observe le chercheur Jean-Christophe Zufferey: «L’une des questions est de savoir en quoi nos robots volants peuvent aider des secouristes à communiquer ou à avoir une vue d’ensemble sur le terrain. On pourrait même imaginer que les robots puissent un jour guider les chiens de sauvetage lors des recherches. »

ARTICLES À LA MÊME DATE - 08/04/2011

SOURCE : HTTP://WWW.BAZL.ADMIN.CH

ET LE VOILA ....

sense Fly, a commercial drone for just around $9000

Et voici les principaux points de la réglementation Suisse :

  • Aucune autorisation n'est nécessaire à condition que le « pilote » maintienne un contact visuel permanent avec le drone ou le modèle réduit volant.
  • Le recours à des équipements permettant d'accroître la portée du regard (jumelles ou lunettes vidéo) nécessite l'autorisation de l'OFAC.
  • Les lunettes vidéo et dispositifs analogues sont toutefois admis si un deuxième opérateur supervise le vol et est en mesure de reprendre en tout temps le contrôle de l'appareil.
  • Les vols automatiques (fonctionnement autonome) dans le champ visuel du pilote sont admis pour autant que le pilote soit en tout temps en mesure de reprendre si nécessaire le contrôle de l'appareil.
  • Les prises de vue aériennes sont admises sous réserve de la réglementation relative à la protection des installations militaires. Il y a lieu également de respecter la sphère privée et plus généralement les dispositions de la loi sur la protection des données.
  • Afin de garantir les prétentions des tiers au sol, l'exploitant d'un drone ou d'un modèle réduit d'un poids de plus de 500 grammes doit conclure une assurance responsabilité civile d'une somme d'un million de francs au moins.
  • Les drones et modèles réduits sont soumis à des restrictions de vol au voisinage des aérodromes. Il est ainsi interdit d'utiliser ces appareils à une distance de moins de 5 km des pistes.
  • Les cantons et les communes ont le pouvoir de prononcer d'autres restrictions à l'utilisation des aéronefs sans occupants.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu