Avertir le modérateur

mardi, 03 mai 2011

LUTTE POLITIQUE CONTRE LES DRONES ?

Il nous semble que l'efficacité des drones est démontrée par les campagnes qui commencent à se développer contre les "bavures" dues à ces appareils.


Nous ne pensons pas qu'elles soient impossibles, loin de là,
mais nous croyons qu'une présence aérienne 7/24 gêne considérablement ceux qui y sont soumis et que, dans ce cas, seule l'arme de la protestation politique permet à ceux qui ne possèdent pas de drones de lutter contre ceux-ci :


PESHAWAR, Pakistan - Le chef d'un parti politique pakistanais qui s'oppose aux opérations des drones américains dans son pays a demandé dimanche que ces attaques cessent dans un délai d'un mois, sans quoi ses militants bloqueraient une route de ravitaillement importante pour l'OTAN.

Imran Khan a fait cette demande à la fin d'une manifestation de deux jours, organisée sur cette même route. Quelques milliers de personnes ont participé à l'événement, qui a attiré beaucoup d'attention puisque les relations entre Washington et Islamabad semblent au plus mal. Ces tensions soulignent la vulnérabilité de cette route de ravitaillement vitale pour les soldats occidentaux en Afghanistan.

Les autorités pakistanaises ont interrompu les cargaisons à destination des troupes de l'OTAN, samedi, alors que la manifestation prenait son envol dans la région de Peshawar, à 57 kilomètres de la frontière afghane. En fin de journée dimanche, la route était officiellement rouverte à tous les véhicules.

«Nous bloquerons les convois de l'OTAN de Karachi (Pakistan) à Khyber (sur la frontière) si les attaque de drones ne cessent pas d'ici un mois», a affirmé M. Khan, une ancienne vedette du cricket devenu politicien.

Si les opérations ne s'arrêtent pas, «nous marcherons jusqu'à Islamabad», a-t-il lancé aux manifestants.

Même si Imran Khan est très connu au Pakistan, son mouvement politique compte assez peu de militants. Mais les attaques de drones retiennent beaucoup d'attention dans le pays, et plusieurs craignent que des civils puissent être visés.

Tôt dans la journée de dimanche, alors que certains jeunes participants à la manifestation dansaient au son des tambours, d'autres brandissaient des bannières avec des slogans tels que «Notre sang n'est pas à vendre» et «Arrêtez les attaques de drones, arrêtez le génocide de Pakistanais innocents».



Source : http://www.journalmetro.com/

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu