Avertir le modérateur

jeudi, 25 août 2011

L'US NAVY assurera ses patrouilles maritimes avec des drones.

Lockheed EP3.jpg

Lockheed EP 3

 

L’US Navy va remplacer par des drones ses Lockheed EP3, qui remplissent le même rôle que nos ATLANTIC, c’est à dire la patrouille maritime et terrestre.

 

 

Breguet.atlantic.6112.fronton.jpg

ATLANTIQUE (ex Bréguet Atlantic )

Compte tenu du vieillissement des Altantique déjà réformés par la plupart des ses utilisateurs (L'Italie, les Pays-Bas et l'Allemagne qui n'en conserve que 3) la France va être confrontée au même choix.

 

Mais après la récente décision prise par M.Longuet elle ne pourra pas suivre le même chemin que les Américains : en effet les drones Dassault (Israéliens) retenus par lui n’auront pas les capacités suffisantes pour jouer ce rôle de patrouilleur. Que va t'on faire dans ce domaine ?

 


L’US Navy, elle, va investir 7 milliards d'euros dans les 5 prochaines années pour mettre au point cette famille de drones capables de mener des actions de renseignement, de surveillance et de reconnaissance.

 

Les aéronefs concernés seront les
suivants :


-Northrop Grumman MQ-8B Fire Scout,



-Northrop RQ-4N Global hawk,

 

 


-Un drone à développer destiné à

la surveillance aéroportée,



-Un drone en développement de surveillance
maritime à longue endurance.

 

 

La raison profonde de ce choix est que les drones sont plus adaptables en termes de missions et de capacités que les moyens pilotés.

 

Une fois de plus cela démontre que l'avenir est aux drones. Il est temps que la France se réveille : en ces temps où l'on parle de croissance, l'industrie (Française et non importée...) des drones serait un fort vecteur de développement économique.

Pourquoi ne pas faire de notre pays le leader mondial des drones, nous en avons les moyens scientifiques et industriels.

 






mardi, 23 août 2011

UN DRONE HYPERSONIQUE A DISPARU.

Un drone US hypersonique mis au point par des chercheurs pour explorer les possibilités de drones capables d’effectuer des frappes à des vitesses extrêmement élevées de l’ordre de 20 000 km/h a été perdu !

La DARPA, agence pour la recherche des projets de défense avancés  a déclaré avoir perdu le contact avec ce drone d’avant-garde. Il semblerait que le système expérimental, lancé à partir d’une fusée  ait poursuivi sa course de façon autonome.

Le problème est survenu lors du moment critique de la transition vers le vol aérodynamique, phase clé de cette mission qui tendait à effectuer le vol le plus rapide jamais effectué par un aéronef.

Plus de 9 minutes de données ont été recueillies avant qu’une anomalie entraîne la perte du signal et il semble que l’appareil se soit abimé dans le Pacifique sur la route prévue lors de ce vol.

 C’était le deuxième essai d’un FALCON, véhicule hypersonique, la première tentative s’étant déjà terminée de façon similaire par une perte de contrôle.

 Cet engin qui affecte la forme d’un fer de lance fait partie d’une initiative de la Défense Américaine en vue de développer une technologie permettant de répondre à des menaces en évoluant à des vitesses supérieures à 20 fois celles du son, atteignant ainsi n’importe quel point du globe en une heure, la circonférence de la terre étant comme chacun sait de 40 000 km.

 

Les vols hypersoniques en sont encore à leurs balbutiements et il n’est donc guère étonnant de rencontrer deux fois des échecs de ce type.

Comme lit dit un analyste de Globalsecurity.org,  « à ce stage précoce de développement, si l’on ne connaît pas d’échecs, c’est que l’on n’expérimenta pas vraiment »…

D’après le major Chris Schulz, « on sait comment propulser l’engin dans l’espace, on sait comment le faire passer en vol hypersonique mais on ne sait pas encore le contrôler dans la phase aérodynamique. C’est frustrant car nous savons que les solutions sont proches…mais qu’il nous faut encore les trouver… ». D’autant plus frustrant que chaque vol coûte entre 10 et 15 millions d’euros.

 Actuellement les vols hypersoniques réussis les plus rapides ont permis d’atteindre 10 000 km/h en 2004, soit à peine la moitié du but recherché.

Drone hypersonique.jpg

Le drone hypersonique Falcon

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu