Avertir le modérateur

vendredi, 09 mars 2012

LES DRONES : DEMOCRATIE A L’AMERICAINE

Dans notre pays les politiques et les administrations donnent l’impression de décider sans se préoccuper de l’avis des citoyens ou, en tout cas, manquent d’informations objectives sur ce que pensent les Français sur tel ou tel sujet.

 C’est pourquoi la démarche décrite ci-dessous va surprendre, en France et, sans doute, en Europe.

 

La Federal Aviation Administration (FAA) , équivalent de notre DGAC demande au public son avis sur la sélection de six sites de test pour les drones.

 

Logo FAA.png

 


En effet le Congrès a, par le « defense spending bill » du 31 Décembre 2011 et le « FAA reauthorization bill » du 14 février 2012, donné pour mission à la FAA de créer six sites de tests pour les drones à fin de commencer à intégrer ceux-ci dans l’espace aérien des Etats-Unis : cf. notre billet http://lesdrones.20minutes-blogs.fr/archive/2012/02/05/us...

Avant que la FAA ne lance l’appel à projets permettant de créer ces six sites elle a décidé de définir démocratiquement et dans une approche de la base vers le sommet les exigences, les standards, les critères de contrôle et d’évaluation de ces sites.

La FAA recherche donc l’avis des citoyens sur huit points. Vous allez sans doute penser que le fait de demander l’avis des citoyens sur ces items paraîtrait imprudent, inconsidéré voire dangereux à de nombreux politiques et hauts fonctionnaires Français. Mias apparemment aux Etats-Unis on juge que les citoyens ont meur mot à dire.

Jugez plutôt :

1) Qui devra gérer et mettre en œuvre les sites tests de la circulation des drones ?

2) A quels besoins généraux de recherche devront-ils  répondre ?

3) Quelles considérations, au delà de l’infrastructure et du financement, devront être prises en compte ?

4) Quelles caractéristiques opérationnelles des drones ces sites devront-ils permettre de tester ?

5) Quelles devront être les caractéristiques de ces sites ?

6) Quelles devront être les qualifications des opérateurs de ces sites et à quelles exigences devront-ils satisfaire ?

7) Selon  quels règlements de la FAA ces sites devront-ils opérer ?

8) Comment la gestion de leur volume d’espace aérien et leur efficacité opérationnelle seront-elles  évalués ?

Le public Américain pourra répondre pendant 60 jours à  compter du 9 mars 2012. Les réponses seront limitées à 2 pages et demie par question avec un nombre total de 25 pages en corps 12.

Vous pouvez accéder à ces demandes sur le site de la FAA http://www.faa.gov/about/initiatives/uas/ 
 

ou sur le site US spécialisé dans l’appel aux citoyens et dont la devise est « your voice in federal decision-making », votre voix dans le processus de décision nationale : http://www.regulations.gov


 

logo regulations.gov.png



Certaines choses nous agacent à juste titre chez nos alliés Américains mais nous pourrions parfois nous inspirer de ce qu’ils ont de mieux : voila un exemple de bonnes, de très bonnes pratiques : pragmatisme, efficacité, confiance dans le peuple.

En somme le cercle vertueux de la vraie démocratie.

La réunion du 14 juin à Paris va dans le même sens, très modestement : c'est déjà un début.



 

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu