Avertir le modérateur

jeudi, 12 mai 2011

Zoom sur le drone K MAX : 2,7 tonnes de charge

K-MAX hélicoptère drone de transport

"la mule du ciel"

 

 

Colorado Rockies demonstration

 

 

Lockheed Martin Corporation et Kaman Aerospace Corporation ont transformé le  K-MAX® de Kaman qui a accumulé plus de 250 000 heures de vol depuis 1994.

Cet hélicoptère de transport sous élingue parfaitement au point est devenu un drone, pilotable en option, capable de transporter et livrer ses charges sans pilote et de façon autonome, sa mission étant d'assurer la logistique des troupes engagées au sol.

Il pourra accomplir cette mission de jour et de nuit sans risque de pertes humaines. Il aurait actuellement effectué près de 1000 heures de vol autonome. Il peut soulever et transporter près de 3 tonnes de charge et atteindre avec 2 tonnes l'altitude de 4600 m.

Son avenir semble également prometteur dans le domaine commercial et dans celui de la lutte contre les incendies.

Ses capacités :

-décollage, emport des charges, livraison et aterrissage autonomes,

-capacité à changer de mission en fonction des besoins et des exigences tactiques,

-opérations nocturnes,

-utilisation d'élingues à 4 crochets permettant de livrer chacune des 4 charges à des endroits différents,

-parachutage de charges d'une altitude de 100 à 200 m,

-transport de VLTT, etc.

 


Ft. Eustis demonstration

Dugway Proving Ground demonstration







K-MAX

K-MAX



 

mardi, 10 mai 2011

UN DRONE, PILOTABLE EN OPTION.

Northrop Grumman présente son Firebird qui est en fait un OPV

( ou véhicule pilotable en option )

 

 

Firebird.jpg

 

 

Il s’agit là d’une option intéressante  car l’OPV a l’endurance d’un drone mais la particularité de pouvoir accueillir un pilote pour des déplacements de liaison ou des trajets dans des zones civiles.

 

A l’heure où la réglementation n’est pas adaptée au développement des drones civils la solution nous parait digne d'attention, surtout en Europe, compte tenu de la densité du trafic aérien.

 

Le marché est sans doute moins porteur que celui du drone pur mais il nous paraît porteur, surtout dans le domaine civil bien que le Firebird ait été concu pour répondre  à des besoins militaires.

 

 

Firebird1.jog.jpg

 

 

Il s’agit d’un appareil voué à la reconnaissance ISR (intelligence surveillance and reconnaissance, remarquons au passage que l’Anglais se réfère souvent à la langue Française dans le domaine technique…)

 

 

Firebird2.jpg

 

 

Son autonomie est de 40 heures en volant à une altitude maximum de 8000 mètres.

Il possède des points de fixation pour des charges militaires et quatre stations ISR.

 

Envergure                  20 m

Longueur                   10 m

Masse maximale au décollage          22OO kg

Charge utile               560 kg

 

 

 

 

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu