Avertir le modérateur

vendredi, 01 juillet 2011

BON ANNIVERSAIRE !

Il y a un an l'Euro Hawk accomplissait son premier vol d'essai, volant deux heures et atteignant un altitude de 9000 mètres. Il s'agissait d'une commande passée par le gouvernement Allemand pour le LUFTWAFFE.

 

 

Eurohawk.jpg

 

 

 

L'Eurohawk est la première version internationale du RQ4 Global Hawk. Il 'agit d'un HALE (haute altitude, longue endurance) qui, défini à partir du RQ4, inclut un système de détection électronique fourni par EADS.

Ses caractéristiques sont les suivantes :

Motorisation :

 

Un turboréacteur Allison Rolls-Royce AE3007H

 


Dimensions :


Envergure

40 m

Longueur

15 m

Hauteur

5 m


Masse :


À vide

3850 kg

Maximale

15000 kg


Performances :


Vitesse maximale

650 km/h

Plafond

19000 m

Endurance

36 heures


A l'époque M. Dufresne directeur de la division Strike and Surveillance Systems de Northrop Grumman's Aerospace avait déclaré qu'il s'agissait d'un excellent départ pour le programme EURO HAWK. Il est certain que sur le plan technique le système SIGINT (signal intelligence) développé par EADS dont il est équipé, allié aux qualités de l'aéronef de base RQ4, en fait un outil de renseignement très intéressant.

Deux stations sol sont nécessaires. L'une intégre les éléments de lancement, de contrôle et de récupération, l'autre sera la station liée au SIGINT qui recevra et analysera les informations  fournies par celui-ci.

Le contrat avait été signé par le ministre de la défense Allemand en janvier 2007 : il avait donc fallu 3 ans et demi pour arriver à ce premier vol. Ce délai est à méditer car nous n'en sommes, en France, même pas au point où les Allemands en étaient en janvier 2007 !

Méditons aussi le fait que l'un des buts de ce programme est de permettre aux Allemands de remplacer ses Bréguet Atlantic.

Qu'en est-il de nos propres Bréguet Atlantic en service depuis près de 40 ans ? Tout cela met en évidence notre retard, un retard qui s'aggrave puisque rien ne sera décidé avant...2012, au mieux.

Cela nous rappelle trop 1938 (non pas vis à vis de l'Allemagne bien sûr) mais dans ce manque de décision, dans cette culture mortifère du " il est urgent d'attendre ".

jeudi, 30 juin 2011

UN DRONE CHINOIS EMBARQUE

Un drone Chinois basé sur une frégate

Six mois après avoir divulgué les premières photos de leur chasseur furtif, les autorités Chinoises dévoilent un drone jusqu’ici tenu secret dont la mission serait d’éclairer une flotte en constante augmentation.

Il s’agit d’un petit appareil d’environ 4 mètres qui pourrait être lancé d’une frégate. Sa taille semble indiquer un rayon d’action et des moyens de détection limités et ce d’autant plus que la Chine semble peiner dans le domaine de l’électronique militaire avancée.

 

 

Chinese-UAV.png

 

 

Ce drone a été photographié par un avion de surveillance Japonais alors que la marine Chinoise avait envoyé, entre le 1° et le 15 juin, 11 navires dans les eaux internationales entre deux îles Japonaises. Il s’agissait d’une démonstration des savoir-faire Chinois tout en pratiquant de nombreux exercices de tir.

C’est ainsi qu’un drone est un excellent moyen de détecter des cibles susceptibles d’être traitées à grande distance par des canons ou des missiles. Et ce d’autant plus que la marine Chinoise ne dispose pas des moyens satellitaires dont les Occidentaux peuvent bénéficier.

Nous sommes toutefois un peu déçus car l’engin photographié fait penser au RQ-2 Pioneer de l’US NAVY qui dans les années 90 servait à guider le tir du Missouri et de ses canons de 406 mm sur des cibles Irakiennes.

 

 

Pioneer.jpg

 

Il n’y a donc là rien de révolutionnaire et nous pensons que les Chinois peuvent encore beaucoup mieux faire… d’ici quelques années. Pour l'instant ils ont 20 ans de retard sur les Américains. Comme nous.

Source : David Axe Danger room

 

lundi, 13 juin 2011

DRONES : UNE AUTRE VISION

Une Savoyarde et un Flamand ont lancé un projet artistique particulièrement brillant. En ce jour de fête, ils nous amènent à réfléchir.

 

Et bien que dans ce blog nous soyons avant tout des techniciens nous sommes sensibles à tout ce qui peut aider à prendre du recul. Nous avons aimé la sublimation du drone qui n'est plus un PREDATOR ou un REAPER, mais " LE DRONE ", tout simplement. Nous avons aimé l'économie de chacune des oeuvres, le travail de recherche et de concertation...nous avons tout aimé, en fait.

 

Étude « Drones returning from a mission »

DronesMov019.jpg

 

 

Nous avons choisi cette oeuvre mais elles sont toutes d'un grand niveau. Celle-là a particulièrement retenu notre attention en nous montrant des "drones" tellement insérés dans la vie des soldats, dans le paysage, qu'ils ne les regardent même plus.

La vision d'un proche futur, certainement.

Allez chez Sylvia VUARNET & Marnix DE KEUKELAERE :

http://antlis.blog.lemonde.fr/2011/05/24/le-concept-derriere-notre-projet-drones/

 

Nous ne savons pas ce que cela vous apporterera, mais nous savons que vous aimerez. Nous, nous en sommes revenus un peu plus lucides et, curieusement, sereins.

Peut-être parce que ce que leurs oeuvres nous fait ressentir correspond à ce que nous savons des risques, des dangers réels, des inquiétudes (voir à ce sujet cette oeuvre http://antlis.blog.lemonde.fr/2011/05/16/etude-i-wonder-h... ) mais aussi de l'avenir des drones, futurs outils du développement humain. Une hache devait faire frémir nos ancêtres. Aujourd'hui elle évoque plutôt les plaisirs du plein air. Et c'est vrai pour toutes les inventions à usage d'abord militaire, qui bénéficient ensuite à toute l'humanité.

Et nous ne résistons pas au plaisir de vous montrer encore ceci, pour vous donner encore plus l'envie d'aller chez eux.

 

 

Étude « Frustrated drones destroying a fence »

 

DronesBlosGS2.jpg

 

 

mercredi, 25 mai 2011

LA MAISON DE BEN LADEN ETAIT SURVEILLEE PAR DES DRONES FURTIFS

"BEN LADEN ETAIT AU COEUR DU PAKISTAN A COTE DES SITES DE PRODUCTION NUCLEAIRE. POUR PROTEGER CES SITES KARACHI AVAIT LOURDEMENT INVESTI EN TERMES DE RADARS ET DE MOYENS DE DETECTION".


DAVID ALBRIGHT, expert en matière de prolifération nucléaire.

Vous connaissez la photo désormais célèbre montrant OBAMA et son équipe ?
Eh bien ils sont en train d'examiner des images de la résidence de BEN LADEN transmises en direct par un drone SENTINEL !

 

SOURCE WASHINGTON POST : Craig Whitlock, Greg Jaffe et Julie Tate.

lundi, 23 mai 2011

UN DRONE TERRESTRE QUI SE TRANSFORME EN HELICOPTERE

Un drone transformable...


Les robots terrestres peuvent effectuer des missions de gardiennage ou de surveillance avec plus d'efficacité que les drones aériens mais ces derniers, plus agiles, peuvent se jouer des obstacles, tels les escaliers ou les murs. Un drone idéal pourrait faire les deux et celui-ci en est capable. Une des difficultés à résoudre a été celle d'un moteur électrique tournant lentement au sol mais capable d'une vitesse élevée pour actionner les rotors en vol.

L'hélicoptère Rolling Robot, développé par l'université du MInnesota, a une double configuration qui lui permet de rouler sur le sol puis de se relever pour décoller et voler comme un hélicoptère.

Dans la vidéo ci-dessous on le voit opérer cette étonnante transformation !


SOURCE : popular science  Rebecca Boyle

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu