Avertir le modérateur

mardi, 14 juin 2011

VERSION EXPORT POUR LE DOMINATOR


Aeronautics Defense Systems, société Israélienne, a reçu il y a un mois l'autorisation d'exporter le DOMINATOR dans sa version XP qui a été adaptée afin de satisfaire à l'accord du régime international de contrôle de la technologie des missiles (MTCR).
ADS a effectué en janvier 2009 le premier vol de ce drone basé sur l'avion Autrichien DIAMOND DA-42.
dominator.jpg
Autonomie : 28 heures
Poids au décollage : 2000 kg
Charge utile : 300 kg
Altitude : 9150 m

Cette approche déjà adoptée par certains constructeurs de plusieurs pays dont la France, est très porteuse, car elle diminue les coûts de R§D en faisant appel à un aéronef éprouvé.
Sans oublier l'option mixte de l'UAV pilotable en option qui permet de développer et d'expérimenter à grande échelle sans être obligés d'attendre la législation et donc la certification "sense and avoid" qui semble tarder en Europe, si elle avance aux Etats-Unis.
Voir nos billets précédents sur ce sujet :

et sur la future certification  FAA en voie d'autoriser les vols de nuit hors lac présence d'un avion de contrôle :

Sources : FLIGHT GLOBAL.

 

 

 

vendredi, 10 juin 2011

DRONES : APPEL AUX INVENTEURS

ETES-VOUS CAPABLE DE CONCEVOIR, DE CONSTRUIRE ET DE FAIRE VOLER LES DRONES DE LA PROCHAINE GENERATION ?

Aux Etats-Unis, DARPA (Defense Advanced Research Projects Agency) et Space and Naval Warfare Systems Center Atlantic

lancent un appel à des projets innovants.

 

CONCOURS POUR LA CREATION D'UN DRONE INNOVANT DE PETITE TAILLE.


Les drones de petite taille jouent un rôle crucial dans les opérations militaires modernes. La prochaine génération de ces systèmes devra bénéficier de capacités améliorées de décollage et d'atterrissage vertical -quelles que soient les conditions météorologiques- d'une plus grande endurance, demander moins de support au sol et avoir de fortes capacités d'adaptation à des missions variées.

L'appel à projets s'adresse aux scientifiques, ingénieurs, particuliers, créatifs et, d'une façon générale, à toutes sortes d'innovateurs qui pourront participer à l'UAV FORGE CHALLENGE et gagner 100 000 $.

Le but est de susciter un courant d'idées et de bonnes pratiques de la base vers le sommet afin d'arriver à construire puis à tester un drone portable à dos d'homme qui puisse s'insérer dans des environnements difficiles afin d'y mener des missions de surveillance d'une durée pouvant aller jusqu'à 3 heures.

Jim McCormick, responsable du programme DARPA, pense que l'approche de la base vers le sommet va faire éclore et mûrir des innovations et des méthodes d'intégration systémiques initiées dans des circuits qui sont actuellement en dehors des processus d'achat traditionnels du ministère de la défense : “C'est une aventure fascinante et nous sommes ouverts à toutes les solutions. Nous avons hâte de voir quelles solutions innovantes vont émerger et nous essaierons de donner à chacun tout le temps nécessaire pour développer ses concepts avant le premier dépôt d'offres qui est prévu cet automne."

Les équipes auto-sélectionnées (dans le plus pur style Koh-Lanta ) auront à franchir une série d'épreuves où le vote des participants permettra de sélectionner les 10 meilleures équipes. Tout au long du concours les engins seront testés dans des conditions simulant un haut degré de contraintes opérationnelles.

L'équipe gagnante recevra 100 000 $ et  pourra travailler en collaboration avec un constructeur de drones choisi par le gouvernement pour produire un certain nombre d'appareils qui seront expérimentés en opérations.

 

mardi, 17 mai 2011

LA FRANCE DOIT SE LANCER. MAINTENANT ET FORTEMENT.

De telles informations montrent l'urgence qu'a la France à se lancer dans le projet industriel des drones qui, comme nous l'écrivions précédemment pourrait être aussi porteur de succès que celui de notre industrie aéronautique de 1960 à 1980.

voir notre billet du 07.05.2011

"ACHETER LE REAPER MAIS CONSTRUIRE AUSSI NOS PROPRES DRONES"

http://lesdrones.20minutes-blogs.fr/archive/2011/05/07/dr...

 

 

Azerbaïdjan : Le Ministère de l’Industrie de la Défense produira 60 drones de reconnaissance en 2011

     
 
 

16 mai 2011 13:07
Bakou. Rachad Suleymanov – APA. Les forces armées ont commandé au Ministère de l’Industrie de la Défense (MSN), 60 drones de reconnaissance pour l’année 2011.

Dans son entretien à l’APA, Yavar Jamalov, ministre de l’Industrie de la Défense a indiqué que la fabrication des drones a été lancée et sera achevée avant la fin de l’année : « la première étape de la commande contient 60 drone en 4 complètement. Y entrent les systèmes de contrôle et de commande » a-t-il indiqué.

30% des détails sont fabriqués en Azerbaïdjan. Les autres pièces sont importées de l’Europe, toujours selon M.Jamalov.

Les drones sont fabriqués ensemble avec la compagnie Israel Aerospace Industries (IAI).

 

Source APA : agence de presse de l'Azerbaidjan.

mardi, 10 mai 2011

UN DRONE, PILOTABLE EN OPTION.

Northrop Grumman présente son Firebird qui est en fait un OPV

( ou véhicule pilotable en option )

 

 

Firebird.jpg

 

 

Il s’agit là d’une option intéressante  car l’OPV a l’endurance d’un drone mais la particularité de pouvoir accueillir un pilote pour des déplacements de liaison ou des trajets dans des zones civiles.

 

A l’heure où la réglementation n’est pas adaptée au développement des drones civils la solution nous parait digne d'attention, surtout en Europe, compte tenu de la densité du trafic aérien.

 

Le marché est sans doute moins porteur que celui du drone pur mais il nous paraît porteur, surtout dans le domaine civil bien que le Firebird ait été concu pour répondre  à des besoins militaires.

 

 

Firebird1.jog.jpg

 

 

Il s’agit d’un appareil voué à la reconnaissance ISR (intelligence surveillance and reconnaissance, remarquons au passage que l’Anglais se réfère souvent à la langue Française dans le domaine technique…)

 

 

Firebird2.jpg

 

 

Son autonomie est de 40 heures en volant à une altitude maximum de 8000 mètres.

Il possède des points de fixation pour des charges militaires et quatre stations ISR.

 

Envergure                  20 m

Longueur                   10 m

Masse maximale au décollage          22OO kg

Charge utile               560 kg

 

 

 

 

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu